expérimentations industrielles.

Suite aux premiers prototypes de ces tabourets, je me suis questionné sur la faisabilité industrielle de réalisation à partir de drêche de brasserie.

L’objectif n’était pas d’inventer mais plutôt de s’interroger sur les lignes de production existantes dans lesquelles substituer la matière première par de la drêche de brasserie.

Cette planche présente les première expérimentations réalisées par le procédé du bois moulé.

Dans ce procédé, la fibre de bois a besoin de 5% de colle et d’une compression chauffée pendant 12 secondes par millimètre d’épaisseur.

En utilisant la drêche à la place de la fibre de bois, nous avons pu constater de nombreux avantages :

-La drêche, de par sa porosité, n’a besoin que de 2 % de colle et d’une compression réduite à la fois en temps et en température.

– grâce à la finesse de la fibre, nous obtenons une meilleure qualité d’arrêtes.

Plus écologique, plus économique et plus esthétique, la drêche semble être une alternative d’avenir.